Projet de création d’une cantine scolaire au Tchad

Lors de notre dernier voyage au Tchad, nous avons pu visiter un établissement scolaire ouvert à la rentrée 2014 à Danamadji, petite ville dans le sud du Tchad, près de la frontière centrafricaine. Nous avons été impressionnés de voir les conditions matérielles dans lesquelles ces enfants étudient : à 3 km de la ville, en pleine brousse,  de simple abris construits  avec des arbres et des toits de paille servent de salles de classe.  Malgré ces conditions plus que rudimentaires, l’équipe de professeurs est très motivée et les enfants sont très reconnaissants de pouvoir aller à l’école.

Cette année, 256 enfants fréquentent l’établissement, dont 112 du primaire et 144 au collège.

Le projet de création d’une cantine scolaire pourrait concerner une centaine d’enfants.

L’objectif de cette cantine est d’offrir un repas à ces élèves dont les parents vont au champ le matin et ne reviennent qu’en fin d’après midi. Ces enfants sont obligés d’aller sur la place du marché travailler ou vendre des sacs en plastique afin de s’acheter quelque chose à manger. D’autres, par contre, restent à l’école à midi sans manger pour attendre les études de 15 h.

Cette situation est à l’origine de plusieurs abandons de l’école, augmentant le taux d’analphabétisme et de délinquance juvénile. La proximité de cette région avec la République Centrafricaine, en proie au conflits armés, constitue un terrain de prédilection pour le recrutement des enfants dans les groupes armés.

C’est avec enthousiasme que notre association se lance dans ce nouveau projet de développement.

Le coût  total de ce projet est estimé à 8600 €. Une bonne partie (3100 €) est apportée par la population locale. Nous avons déjà pu envoyer un premier don de 500 €. Il nous reste donc à trouver la somme de 5000 €.

Nous sommes persuadés que vous ne pourrez rester indifférents à la situation de ces enfants. Merci de faire équipe avec nous !

Sortie de notre dernier film !

Voici enfin le film de notre dernier voyage au Tchad ! Sous forme de carnet de route, il retrace les moments forts que nous avons vécus avec tous les jeunes parrainés que nous avons rencontrés.